Scarlatine et femme enceinte : est-ce dangereux?

Vous êtes enceinte, et l’un de vos enfants est atteint de la scarlatine? Bien que ce soit rare, il est possible pour les adultes de contracter cette maladie.

La scarlatine est-elle dangereuse pour la femme enceinte? Le point sur ce sujet.

Présentation et caractéristiques de la scarlatine:

La scarlatine est une maladie infectieuse due à une bactérie de la famille des streptocoques. Elle se transmet par voie aérienne ou par le contact direct ou indirect avec une personne infectée. La scarlatine se déclare par une forte fièvre (autour de 39°C), une angine et une éruption cutanée. Cette dernière apparaît deux jours après les premiers signes de l’angine. La période d’incubation de la scarlatine dure environ 4 jours et la contagion se transmet durant l’état de l’angine. La scarlatine offre aux malades une immunité durable c’est à dire qu’elle n’aura qu’une seule fois cette maladie.

Les personnes atteintes par la scarlatine :

La scarlatine atteint principalement les enfants de 5 à 10 ans pendant l’hiver en raison de petites épidémies qui se propagent à l’école.

La scarlatine touche rarement les les adultes qui sont le plus souvent déjà immunisés. Par contre, elle peut atteindre les personnes en contact pour la première fois avec la bactérie. Souvent, il s’agit des personnes travaillant dans les endroits publics tels les hôpitaux, les crèches, les écoles ou dans les laboratoires médicaux.

Les plus jeunes sont souvent immunisés car la scarlatine est rare chez les enfants de moins de 2 ans. Ils sont protégés par les anticorps transmis par leur mères pendant la grossesse.

Le traitement de la scarlatine:

Le traitement de la scarlatine repose uniquement sur un traitement antibiotique et symptomatique ( antipyrétique contre la fièvre)

Si vous ne suivez pas le traitement par antibiotique, vous risquez à des complications comme le rhumatisme articulaire aigu, une atteinte rénale et une atteinte cardiaque.

Scarlatine et grossesse, quels sont les risques ?

La scarlatine apparaît essentiellement chez l’enfant mais elle peut aussi survenir rarement chez l’adulte et chez les femmes enceintes. Il est possible que la future maman l’attrape si l’un de ses enfants est atteint.

Jusqu’à maintenant, aucune preuve de malformations ou de pathologies causées chez le foetus par la bactérie n’a été réclamée. Le principal soucis est le risque de complications si la femme enceinte n’a pas eu le traitement à temps.

Une fois que les premiers signes de la maladie se manifestent, il est fortement conseillé de consulter rapidement votre médecin.

Dès que la scarlatine est diagnostiquée, vous recevrez le traitement nécessaire comme tous les malades avec des antibiotiques. Ces médicaments ne présentent aucun risque pour le futur enfant. Cependant, la fièvre peut causer des complications pour la grossesse ( accélération du rythme cardiaque…), il est donc conseillé de la faire baisser rapidement avec un antipyrétique de type paracétamol.

Il faut faire attention pour la prise du paracétamol car cela pourrait présenter un risque pour le foetus, un trouble de comportement dont l’autisme.

Pour les femmes enceintes, aucune expérience n’a montré que la scarlatine contracté lors de la grossesse mettait en danger la santé du bébé. Cependant, pour éviter tout risques de contamination, si vous êtes en contact avec une personne atteinte de la scarlatine, signalez vite votre médecin.

Prévention contre la scarlatine :

Pour éviter le retour de la scarlatine, des mesures d’hygiène de base peuvent aider la femme enceinte  à prévenir la scarlatine.

  • se laver les mains régulièrement avec du savon, surtout après avoir été en contact avec une personne infectée ou un objet souillé par cette dernière. Lavez également les mains de vos enfants avant de manger et après avoir été aux toilettes, éternué ou mouché.
  • désinfecter soigneusement les objets fréquemment touchés : les jouets, les poignées de portes,… de préférence avec un désinfectant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *