En quoi consiste le métier d’apiculteur ?

La définition simple d’un apiculteur est une personne qui élève les abeilles. Cela semble amusant quand on sait que depuis 65 millions d’années d’existence, les abeilles n’ont jamais eu besoin de l’Homme pour s’occuper d’elles.

Mais depuis ces dernières années et face à la disparition massive des abeilles, ce métier prend de l’essor, et devient aussi utile que prometteur.

 

Un savoir-faire pointu

Récolter le miel fait appel à un savoir-faire pointu pour effectuer cette opération en toute sécurité tout en protégeant les abeilles.

L’apiculteur porte des vêtements de protection adaptés et, à l’aide d’un enfumoir, enfume la ruche pour tranquilliser les abeilles. Ensuite, il enlève les cadres et utilise des couteaux spéciaux pour ôter les opercules de cire qui ferment les alvéoles. L’apiculteur met ensuite les cadres dans un extracteur qui projette le miel contre les parois, qui tombe au fond de la cuve. Puis le miel est récupéré dans un maturateur, qui le nettoie de ses impuretés et fait remonter à la surface les petits morceaux de cire. Le miel est prêt à être dégusté.

Il existe autant de méthodes apicoles que d’espèces d’abeilles. L’apiculteur doit prendre en compte le climat et la flore avoisinante. La qualité du miel récolté dépend des fleurs butinées.

 

Les ruches et les abeilles

L’apiculteur est responsable de la bonne hygiène et des conditions sanitaires des ruches et des abeilles. Il doit leur fournir le meilleur habitat possible, au risque qu’elles partent ailleurs. Il veille à limiter les maladies, surveille l’état de santé de la reine et des abeilles ouvrières de chacune des ruches. Ainsi, la survie de la colonie est assurée.

L’apiculteur doit en plus :

  • protéger les abeilles contre les maladies et les prédateurs
  • contrôler la flore et les réserves de nourriture des abeilles
  • surveiller la ponte des abeilles
  • produire de nouvelles colonies d’abeilles (l’esseimage).

 

De la ruche au miel

L’apiculteur récolte et conditionne le miel en pot tout en respectant les consignes sanitaires.

Le miel issu des ruches ainsi que les produits dérivés tels que la propolis, la gelée royale, le pollen, la cire, les bougies, les bonbons au miel… sont proposés à la vente. On retrouve souvent les apiculteurs sur les salons ou les foires pour vendre leurs produits directement aux consommateurs.

La propolis et la gelée royale sont particulièrement utilisées dans les laboratoires para-pharmaceutique et cosmétiques. Leurs qualités médicinales et antibiotiques sont bien connues : pastilles pour la gorge, gouttes de propolis pour soigner verrues ou toux…

 

Le métier d’apiculteur est très méticuleux et exige patience et sens de l’observation. Les pics d’activité sont d’avril à septembre. C’est un travail en contact avec la nature, qui a un rôle essentiel dans la sauvegarde de notre écosystème. Car n’oublions pas que les abeilles sont essentielles à la pollinisation et la production des fruits, légumes et graines que nous consommons. Albert Einstein le disait déjà en son temps : si les abeilles venaient à disparaître, l’humanité n’aurait plus que 4 ans à vivre, les insectes assurant 80% de la reproduction des espèces végétales. Si vous pensez vous tourner vers l’apiculture n’hésitez pas à faire un tour sur apiculture.net afin d’y trouver tout le matériel nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *