Comment travaillent les abeilles ?

Les abeilles sont caractérisées par leur labeur du quotidien. En effet, chaque membre de la ruche possède un rôle spécifique dont il devra s’acquitter. Comment travaillent les abeilles au quotidien ? Pour répondre à cette question, nous allons nous pencher sur le sujet dans cet article.

Les différents rôles dans la ruche

Une ruche est composée de trois sortes d’abeilles. Premièrement, il y a la reine. Son rôle dans la ruche est de pondre des œufs. Son travail consiste à assurer la pérennité de la colonie en donnant naissance à de nouvelles larves qui deviendront ensuite des abeilles ouvrières. La reine des abeilles est le leader de la ruche. C’est elle qui commande les opérations au sein de celle-ci.

Ensuite, il y a les ouvrières. La majeure partie des résidents de la ruche sont des ouvrières. Elles travaillent sur de nombreux aspects pour assurer le développement de la colonie et de la ruche. Dès sa naissance, l’abeille ouvrière a pour rôle de nettoyer les alvéoles. Tout au long de sa vie, elle assurera différentes tâches comme nourricière, éclaireuses, ventileuse ou encore butineuse.

Les faux-bourdons sont considérés comme les mâles de l’abeille. Ils ne participent pas aux activités de la ruche. Son rôle est de s’accoupler avec la reine des abeilles lors de son vol nuptial pour la féconder. Celui-ci ne survivra pas à cet accouplement. La raison est qu’il y perd ses organes vitaux.

Récolte du nectar pour fabriquer du miel

Les abeilles sont essentiellement connues pour la fabrication du miel. Pour y parvenir, elles butinent les fleurs pour en récolter le nectar. Il s’agit d’un sirop secrété par les fleurs. Une abeille peut faire plusieurs allers-retours pour récolter son quota de nectar par jour. Par ailleurs, c’est durant ce processus de récolte que s’opère la pollinisation des fleurs.

L’abeille plonge au fond du calice d’une plante pour récolter le nectar. Son corps est alors chargé en pollen qui est l’élément reproducteur mâle des plantes. Une fois le nectar récolté, elle se rendra sur une autre fleur pour renouveler le processus tout en déposant le pollen précédemment récolté.

La récolte est ensuite transmise à d’autres abeilles ouvrières. Celles-ci devront se charger de transformer le nectar en miel. Pour ce faire, le liquide est transmis de bouche-à-bouche. Il est aspiré par l’autre abeille et circule dans son corps pour subir une transformation. C’est par ce procédé que l’on obtient du miel.

Enfin, le produit fini devra encore être stocké. Pour ce faire, les abeilles ouvrières vont transférer le miel dans des alvéoles. Chaque cellule de miel sera ensuite protégée avec un opercule de cire.

Principe d’essaimage

Le principe de l’essaimage consiste à la division de la colonie en deux. La raison est qu’il ne peut y avoir deux reines au sein d’une seule ruche. C’est pourquoi l’ancienne reine doit partir vers d’autres horizons. Elle ne quittera pas la ruche seule, car elle sera accompagnée de plusieurs abeilles ouvrières. Celles-ci pourront ensuite trouver une nouvelle ruche à occuper pour relancer le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *