8 trucs pour lisser ses cheveux sans les abîmer

Il existe déjà 1001 astuces autour de l’utilisation d’un fer à lisser. Il est d’ailleurs courant de découvrir une recommandation et par la suite de lire son contraire…. Nous avons donc décidé de regrouper ici 8 conseils parmi les plus simples et efficaces: la garantie d’avoir des cheveux lisses mais aussi en bonne santé!

 

Choisir le bon appareil

Première étape et non des moindres: choisir votre fer à lisser. Pour lisser vos cheveux sans les abîmer, il est primordial d’opter pour un appareil de qualité. Il est le principal garant de la bonne santé de vos cheveux. Le premier des critères devant présider à votre choix est le matériau dont est constitué le revêtement des plaques.

La céramique est conseillée à celles et ceux ayant les cheveux fins, normaux ou légèrement frisés.

Le titane convient à tous types de cheveux, exceptés les cheveux abimés ou colorés.

Enfin, on trouve désormais des plaques faites de tourmaline, une pierre semi-précieuse qui ravira ceux et celles ayant les cheveux fragilisés.

Concernant la taille des plaques, plus vos cheveux sont longs, plus celles-ci doivent être larges.

 

Choisir la technologie appropriée

Les fers à lisser fonctionnent le plus souvent grâce au procédé ionique. En libérant des ions négatifs les plaques luttent naturellement contre le phénomène d’électricité statique et donc contre l’apparition de frisotis (en contrant les ions positifs libérés par nos cheveux). Cette technologie permet aux fibres capillaires de garder toute leur vitalité et prévient donc le vieillissement prématuré des cheveux.

Existent également des fers que l’on nomme « wet&dry ». Ils permettent de travailler sur des cheveux mouillés. Munies d’aérations sur les cotés, ces plaques fonctionnent en évacuant la vapeur libérée lors de l’opération de lissage. C’est en fait un énorme gain de temps pour celles et ceux ayant les cheveux très épais et/ou crépus, puisqu’il n’est plus nécessaire d’utiliser au préalable un sèche-cheveux.

Mais il n’y a pas de règles précises, chacun et chacune se rendra vite compte du fer qui lui sied le mieux.

 

L’entretien régulier des cheveux

Recourir au lissage sans que vos cheveux ne risquent de se fragiliser, c’est avant tout bien les entretenir. Un cheveu en bonne santé constitue un terrain idéal au lissage. Il est donc important de travailler sur une chevelure propre et préalablement dorlotée (soins capillaires adaptés à la nature de vos cheveux)!

 

Préparer vos cheveux

Mais des cheveux correctement entretenus ne suffisent pas, nous vous recommandons de spécifiquement préparer vos cheveux à l’opération de lissage. En premier lieu, il est important de bien démêler la chevelure et de la diviser en plusieurs petite mèches. Ensuite, il est conseillé d’appliquer un soin thermorésistant ayant pour but de préparer vos cheveux à la forte température du lisseur.

  

Choisir la bonne température avant de lisser vos cheveux

Autre point non négligeable: la température de vos plaques. Celle-ci est à adapter en fonction de la nature de vos cheveux. Pour des cheveux fins ou deja fragilisés une température de 170 degrés est largement suffisante. Une température comprise entre 180 et 210 degrés est recommandée pour les cheveux ondulés ou bouclés. Pour les cheveux très épais ou crépus vous pouvez augmenter jusqu’à 235 degrés. Cependant, n’oubliez pas qu’il est préférable d’intensifier légèrement la température et de ne passer que deux ou trois fois sur chaque mèche, plutôt que de passer 5 fois à une température plus basse.

  

Espacer les séances de lissages

Pour garder vos cheveux en bonne santé et ne pas les abîmer, nous vous conseillons d’éviter tout excès. Il est préférable de ne pas lisser vos cheveux tous les jours ou de simplement faire quelques rapides retouches.

 

Prendre soin de vos plaques

Il est important de régulièrement nettoyer vos plaques. Pour ce faire, pensez toujours à procéder sur un appareil froid. Non seulement il serait dangereux de nettoyer un appareil chaud, mais en plus vous risqueriez, en raison du choc thermique, d’endommager le revêtement des plaques. Utilisez un linge humidifié à l’eau tiède puis passez-le sur le fer jusqu’à ce que toutes traces de saleté aient disparues. Vous pouvez également, de temps en temps, passer un peu d’alcool à 70 degrés afin d’effacer les traces de produits capillaires.

 

Les techniques pour lisser vos cheveux sans lisseur!

Même si aujourd’hui, les plaques lissantes rivalisent de technologie et sont de plus en plus performantes, le lissage n’en reste pas moins agressif sur le long terme! C’est pourquoi, un des meilleur moyen de conserver leur vigueur est de choisir un mode de lissage naturel. Mais ne nous leurrons pas, ces méthodes, si elles fonctionnent sur les cheveux fins ne produiront que peu d’effets sur des cheveux épais et/ou très frisés.

 

Parmi ces méthodes, nous comptons:

  • L’utilisation de gros rouleaux, que l’on sèche ensuite à l’air froid pour des cheveux lisses mais avec un joli mouvement.
  • La technique du « kardoune », un ruban en tissu originaire d’Algérie que l’on pose le soir sur les longueurs.
  • Le séchage à l’air froid combiné à un brossage de haut en bas des cheveux.

 

 

En somme, lisser ses cheveux sans les abimer, c’est avant tout s’assurer de la qualité de ses accessoires et produits. N’hésitez-donc pas à investir une petite somme dans un fer à lisser haut de gamme. Enfin, une routine de soins à base de produits naturels et sans aucun doute le meilleur moyen de garder des cheveux en bonne santé malgré l’agressivité relative du lissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *